Nos routines doudous
Babyléna

Sécuriser sa maison pour bébé

Pour éviter les accidents domestiques, il est important de sécuriser la maison pour bébé. Découvrez comment assurer la sécurité de votre enfant à la maison.
Babyléna
Au programme
Sécuriser sa maison pour bébé

S’il est très curieux de découvrir le monde qui l’entoure, votre tout-petit n’a pas conscience des risques qu’il encourt. Pourtant, un accident peut vite arriver. C’est pourquoi, il est important d’identifier les dangers afin de permettre à votre enfant de s’épanouir en toute sécurité. Découvrez tous nos conseils pour prendre soin de votre enfant et éviter les accidents domestiques.

Quand sécuriser sa maison pour bébé ?

Chaque étape du développement de bébé comporte des risques spécifiques 1:

  • Dès sa naissance, un nouveau-né doit rester sous la surveillance d’un adulte. Dans les premiers mois de sa vie, bébé dort beaucoup. Néanmoins, il n’est pas à l’abri de plusieurs types d’accidents domestiques. Les accidents les plus fréquents durant les premiers mois de votre bébé sont les chutes, les étouffements et les brûlures.
  • À partir de 3 mois, votre enfant commence à se saisir d’objets à sa portée. Le principal point de vigilance réside dans le risque de chute lorsqu’il tente de se retourner ou de rouler sur le côté pour attraper un objet.
  • Entre 4 et 6 mois : même si votre enfant commence à se tenir assis, il n’est toujours pas en mesure de garder son équilibre. Le risque de chute demeure donc.
  • Entre 6 et 9 mois : bébé commence à avoir une meilleure mobilité. Il apprend progressivement à se déplacer en rampant puis à 4 pattes. Très curieux, bébé est tenté d’attraper tous les objets à sa portée et de les mettre à la bouche. Le risque d’étouffement est important, notamment avec des petits objets ou des petits aliments. Dès que vos enfants commencent à se déplacer à quatre pattes, il est également important de faire l’acquisition de caches prises et de les placer sur toutes les prises de la maison et ainsi de prévenir le risque d’électrocution.
  • Entre 9 et 18 mois : les bébés de cet âge sont particulièrement vulnérables en raison de leur mobilité croissante et de leur capacité limitée à comprendre les dangers. Il est donc important de surveiller attentivement bébé et de garder les objets et les produits dangereux hors de sa portée.
  • À partir de 18 mois : après 18 mois, bébé gagne en autonomie. Il est plus enclin à comprendre les dangers et à mettre en application vos consignes de prévention. Néanmoins, c’est à cet âge que votre enfant commence à grimper partout. Il sera donc nécessaire de prévenir les risques de chute et de porter une attention particulière aux fenêtres ouvertes.
  • Après 2 ans, les risques d’accidents domestiques demeurent. Même s’il grandit, il n’est pas encore conscient de la plupart des dangers. Tout au long de son développement, la vigilance reste donc de mise. 

Pour obtenir des réponses à vos questions au sujet de la sécurité de votre bébé, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pédiatre.

Les 5 principaux points d’attention

Voici une liste des principaux points d’attention afin de protéger votre enfant des éventuels accidents domestiques.

Sur sa table à langer

Sur la table à langer, le risque de chute est grand. C’est pourquoi, il est important de toujours garder une main sur votre bébé 2 et de jamais le laisser sans surveillance. Si vous devez vous éloigner, même un court instant, prenez toujours votre enfant avec vous. Pour simplifier le change, mettez à l’avance tout ce dont vous avez besoin (couches, crème de change, vêtements, etc.) à portée de main.

Dans le bain

S’il s’agit d’un instant de détente pour votre bébé, le bain représente également une source de danger. Le saviez-vous ? Un enfant peut se noyer sans faire de bruit dans seulement quelques centimètres d’eau. Un court instant d’inattention peut suffire pour qu’une noyade survienne 3

Pour éviter les noyades, ne laissez jamais votre enfant seul dans la baignoire, même si vous utilisez un siège de bain ou un tapis anti-glissant. Votre surveillance constante et votre vigilance sont requises en tout temps. C’est pourquoi, même si le téléphone sonne, ou si quelqu’un frappe à la porte, ne vous éloignez jamais, même quelques secondes.

Dans la cuisine

Dans la cuisine, les objets émettant de la chaleur sont ceux qui méritent toute votre attention. Ne laissez jamais votre enfant seul dans la cuisine. Gardez les liquides chauds tels que le lait, le thé et l’eau loin des bords de tables et du rebord des plaques de cuisson. S’il ne vous est pas possible d’utiliser les feux de cuisson qui sont éloignés du bord, placez les poignées de casseroles et de poêles vers l’intérieur de la cuisinière afin que votre enfant ne puisse pas les attraper 4.

Les escaliers

Pour éviter qu’un accident ne survienne dans les escaliers, installez des barrières de sécurité en haut et en bas. Choisissez une barrière portant la mention « conforme aux exigences de sécurité » afin de vous assurer de l’efficacité de votre dispositif.

Dans le lit

Jusqu’à l’âge de 1 an, il est conseillé de faire dormir bébé sur le dos, sur un lit qui soit  « conforme à la norme NF EN 716 » relative aux lits à nacelle fixes et pliants à usage domestique pour enfants 5. Il est également recommandé de ne pas utiliser d’oreiller, de couverture ou de couette et de ne pas encombrer le lit avec des peluches avec lesquelles votre enfant pourrait s’étouffer. 

En cas d’accident, le premier réflexe est d’appeler les secours. Vous pouvez contacter le SAMU (15), les pompiers (18), ou composer le 112, un numéro d’appel unique des urgences sur le territoire européen, permettant une géolocalisation immédiate 6. Aussi, pour agir efficacement, il est important de maîtriser quelques gestes simples pour porter secours à votre enfant. Pour apprendre les gestes de premiers secours, tournez-vous vers la Préfecture de votre département afin d’obtenir le contact des professionnels agréés. 

  1. Protégez votre enfant des accidents domestiques, https://sante.gouv.fr/IMG/pdf/brochurepdf-1b23.pdf [ref]
  2. La prévention des accidents et des blessures, Debbie Friedman, directrice de la traumatologie, et Lisa Grilli, coordonnatrice en traumatologie, Centre de traumatologie de l’Hôpital de Montréal pour enfants, Avril 2027, https://naitreetgrandir.com/fr [ref]
  3. Comment prévenir la noyade, Dr Daniel Brody, urgentologue pédiatrique, et Liane Fransblow, coordonnatrice du programme de prévention de l’Hôpital de Montréal pour enfants, https://naitreetgrandir.com/fr, Juin 2021 [ref]
  4. Prévenir les brûlures, Attention aux brûlures à la maison, Promotion de la santé, CHU Sainte Justine, https://promotionsante.chusj.org/fr [ref]
  5. https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000019295567 [ref]
  6. https://sante-pratique-paris.fr/prevention-a-savoir/apprendre-gestes-premier-secours/ [ref]
Babyléna
Babyléna