Nos routines doudous
Babyléna

Érythème fessier : tout savoir sur cette inflammation cutanée

Votre enfant souffre d’un érythème fessier ? Découvrez quelles sont ses causes et tous nos conseils pour prévenir cette inflammation cutanée.
Babyléna
Au programme
Érythème fessier : tout savoir sur cette inflammation cutanée

L’érythème fessier ​​du nourrisson représente 10 à 15% des consultations pédiatriques1. Si l’évolution des produits de change a permis de réduire la sévérité et la fréquence de l’érythème fessier, il demeure important de comprendre sa physiopathologie afin d’adopter les gestes adéquats. Découvrez tous nos conseils pour prévenir l’érythème fessier et prendre soin de la zone du siège de votre bébé.

Qu’est-ce que l’érythème fessier ?

L’érythème fessier est un symptôme très fréquent chez le nouveau-né et le nourrisson. Le terme érythème fessier désigne les dermites irritatives qui touchent les zones convexes en contact direct avec les couches. Formant grossièrement un W, les zones touchées sont les fesses, les cuisses et les organes génitaux. L’érythème fessier se manifeste par des rougeurs et des démangeaisons. Votre bébé peut également présenter des fesses chaudes et douloureuses2

L’érythème fessier peut apparaître dès la troisième semaine de vie. Cependant, c’est entre 6 et 12 mois qu’il est le plus fréquent3. Généralement l’inflammation dure entre 2 à 4 jours, parfois davantage4.

Quels sont les facteurs favorisant l’érythème fessier ?

L’érythème fessier est le résultat de l’interaction de plusieurs facteurs en lien avec le port de couches : 

  • L’effet occlusif des couches favorise la macération de la couche cornée de la peau. Résultat : on observe une altération de la fonction barrière qui n’assure plus son rôle protecteur de manière optimale. La peau devient alors plus vulnérable aux facteurs d’agression.
  • Le frottement des couches contre la peau, qui plus est si elles contiennent des agents irritants et/ou si elles ne permettent pas de garder les fesses suffisamment au sec.
  • L’exposition aux urines et selles qui aggravent l’humidité et qui modifient le pH de la peau. L’ammoniaque contenu dans les urines et l’hyperacidité des selles, surtout en cas de diarrhée, vont accentuer les irritations.
  • La prolifération de micro-organismes, favorisée par la chaleur et l’humidité maintenues par la couche.
  • L’utilisation de produits irritants et allergisants tels que certaines lingettes et lotions inadaptées5.
Crème de change bébé Apaise, protège, nourrit, hydrate

Pour protéger, réparer et soulager la peau de bébé des rougeurs et irritations, appliquez ensuite la crème pour le change Babyléna. Apaisante dès la première utilisation, elle est sans parfum et convient aux peaux sensibles.

Comment peut évoluer l’érythème fessier ?

Fort heureusement, l’érythème fessier est bénin et a tendance à disparaître de lui-même en quelques jours. Néanmoins, il arrive que les lésions soient infectées par un champignon, le Candida albicans, surtout si les selles sont acides et si la macération est importante. Cette mycose cutanée se manifeste sous forme de plaques rouges et squameuses sur la peau, particulièrement dans les plis des fesses. Les symptômes communs comprennent des démangeaisons, une irritation et une sécheresse cutanée. De petites pustules en périphérie des lésions peuvent être présentes6. Elle peut être traitée avec des crèmes antifongiques et des bains médicamenteux, et les mesures d’hygiène appropriées peuvent aider à la prévenir. En cas de doute, consultez votre pédiatre. Lui seul est le mieux placé pour vous conseiller la routine idéale.

Que faire en cas d’érythème fessier ?

La plupart du temps, l’érythème fessier disparaît seul en quelques jours grâce à des mesures hygiéniques simples. 

Pour aider à prévenir et à traiter l’érythème fessier, il est recommandé de changer les couches régulièrement, de nettoyer les fesses de bébé avec une solution douce et sans savon et de sécher soigneusement sa peau. Si votre enfant présente un érythème fessier, il est également conseillé de laisser votre bébé les fesses à l’air le plus souvent possible.

Pour que les fesses de votre bébé restent bien au sec, utilisez des couches très absorbantes. Pour le change, optez pour des carrés de coton avec un peu d’eau et de savon doux ou des lingettes sans parfum à l’excellente tolérance et au pH physiologique1. Évitez d’utiliser des lingettes parfumées, ces dernières étant plus irritantes. 

Si l’érythème fessier s’aggrave au bout de 3 ou 4 jours, ou s’il persiste plus de 4 jours, il peut s’agir d’un érythème fessier avec surinfection à Candida. Dans ce cas, il est recommandé de consulter votre pédiatre. Ce dernier pourra vous prescrire un traitement adapté en complément d’une routine d’hygiène adaptée.

Comment prévenir l’érythème fessier ?

Pour éviter les irritations de la zone du siège, le meilleur moyen reste de changer la couche de bébé le plus souvent possible, notamment s’il a la diarrhée. Choisissez une crème de change certifiée bio et composée d’ingrédients d’origine naturelle afin de minimiser le risque de développer des irritations. 

Pour une routine de change clean & respectueuse de la peau des nourrissons, nous vous invitons à découvrir la gamme de soins certifiée BIO BABYLENA, au ph physiologique, hypoallergénique et testée sous contrôle pédiatrique. Retrouvez notamment la Crème de change certifiée biologique Babyléna. La Crème de change Babyléna est un soin complet à base d’huiles végétales vierges biologiques qui facilite la cicatrisation des petites lésions cutanées et diminue les rougeurs durablement. 

Enfin, n’oubliez pas de vous laver les mains avant et après chaque changement de couche afin de minimiser les risques de surinfection.

  1. L’érythème fessier, La dermatose la plus fréquente chez l’enfant de 6 mois à 1 an, sfpediatrie.com, 2011 [] []
  2. Société Canadienne De Pédiatrie. Soins de nos enfants. L’érythème fessier. 2017. []
  3. Benoist G, Bourrillon A. Pathologies les plus fréquentes chez le nourrisson âgé de 1 à 9 mois. EMC – AKOS, 2013 []
  4. L’érythème fessier, Dre Anne-Claude Bernard-Bonnin, pédiatre, Naitre et grandir, Avril 2021 []
  5. Reconnaître un érythème fessier du nourrisson, Ameli.fr, 09 février 2023 []
  6. Lagiera L, Mazereeuw-Hautierc J, Raffina D, Benetond N, Lorettea G, Maruania A, Les dermites du siège du nourrisson, 2015 []
Babyléna
Babyléna